De son coté, elle a honte et culpabilise mais explique son infidélité par le manque de dialogue, le train train quotidien, le fait de vivre en "cohabitation" qui faisait que sa petite flamme pour moi s'était éteinte et qu'elle a cherché un confident, un "homme idéal" ailleurs. C'est vrai qu'après 15 ans de mariage, l'habitude et le quotidien avaient pris le dessus et nous vivions plutôt l'un à coté de l'autre. C'est pour ça qu'elle a cherché à se confier à un autre qui a d'ailleurs senti le coup venir puisqu'il l'a bien écouté jusqu'à arriver à ses fins. En gros, elle n'était pour lui qu'un plan c** servi sur un plateau. De mon coté aussi je n'ai pas fait d'efforts car pour moi, ça ne pouvait pas arriver puisque je croyais son amour acquis.

Pour l'instant, nous sommes toujours ensemble, surtout pour les enfants. Ma femme m'aime toujours, elle n'arrête pas de me le dire, de me le prouver, de s'excuser. Mais elle a tellement honte de m'avoir rendu malheureux et culpabilise tellement de se rendre compte qu'elle a été manipulée dans une période de sa vie où elle était vulnérable et déçue de ce que nous étions devenus l'un pour l'autre.

Aujourd'hui nous souffrons tous les 2 de cette histoire mais pour des raisons différentes.

Je ne pense pas arriver à pardonner un jour. Pour l'instant, j'essaie de comprendre pour pouvoir accepter ce qui est arrivé, mais j'ai du mal.

En ce moment, le plus dur à gérer est que je suis en colère contre elle (de sa trahison et son infidélité) et contre moi (d'avoir cru son amour acquis et de ne rien avoir vu venir). Alors j'ai envie de me venger (la tromper aussi ?) et parfois je lui fais des reproches ou lui lance des "piqures de rappel". J'espère pouvoir m'en sortir, mais souvent j'ai pas le moral et j'ai l'impression de me débattre dans le vide. Jamais je n'aurais pensé que se genre de blessure ferait autant de dégats.

Aujourd'hui je suis toujours triste et malheureux. J'ai maintenant des pannes pendant nos relations intimes. J'ai l'impression que cet intrus qu'elle a mis dans ma tête nous observe, qu'elle s'est sali avec lui. Et je n'arrive pas à libérer mon esprit pour me consacrer à elle. Je ne le la vois plus comme ma femme, mais comme une femme, parmis d'autres. Et comme je ne conçois pas l'amour sans sentiments, j'ai peur de perdre petit à petit cet amour que j'avais pour elle.

J'ai besoin d'aide car je ne sais pas quel chemin prendre : - la raison me dit de prendre le chemin du pardon, pour reconstruire mon couple. Sauver ce que j'ai mis 15 ans de ma vie à construire (maison, famille, amis, travail) et surtout préserver mes enfants d'une séparation avec ses conséquences. - le coeur me dit de prendre le chemin de la vengeance tout en restant avec elle pour l'équilibre de ma famille. Je ne sais pas si c'est la bonne solution, mais ma vie est devenue tellement sombre aujourd'hui que j'ai besoin de ce rayon de soleil qui me fera sortir la tête de l'eau. Alors je me dit que pourquoi moi aussi je n'aurais pas le droit de m'épanouir avec une relation extra conjugale ?