Nº 13. Cocu de santé est celui qui, par ordonnance de la Faculté, s’abstient de l’oeuvre de chair. Sa femme pense qu’elle ne peut moins faire que de recourir à des suppléants, sans que l’époux ait le droit de s’en offenser.