Nº 52. Cocu pédagogue ou précepteur est celui que Molière a peint dans ses deux pièces de l'Ecole des femmes et de l'Ecole des maris.

C'est le barbon qui forme un jeune tendron, une Agnès destinée à partager sa couche, mais un autre vient après lui donner des leçons mieux écoutées.

On voit dans cette classe beaucoup de philosophes qui ont la coutume de courtiser la mère, pour épouser la fille qu'ils croient incorruptible parce qu'ils l'ont formée selon la méthode des perceptions d'intuition de sensation ; mais un autre vient leur prêcher une théorie de sensations moins savamment analysées et pourtant plus intelligibles au beau sexe.